mercredi 22 octobre 2014

100 mots pour Cyprien



C'est une première: je m'essaie au généathème de Sophie Boudarel et je vais vous retracer la vie de mon ancêtre Cyprien Girardot. Ce personnage me tient particulièrement à cœur pour diverses raisons: il a quitté son village natal pour s'installer  270 kilomètres plus loin.
Il me manque un acte essentiel pour identifier son épouse: son acte de mariage.
L'exercice d'écrire 100 mots sur Cyprien a été particulièrement difficile mais formateur pour moi car résumer la vie de Cyprien en 100 mots m'a contraint à occulter pas mal de choses sur sa vie.


Cyprien Girardot, (Sosa n°32) naît le 16 novembre 1816 à Granges-le-Bourg (Haute-Saône). Il est menuisier puis charpentier et modeleur aux forges de Gueugnon.
Il se marie à une date et dans un lieu inconnus avec Claude Françoise Caillet. Ils ont au moins six enfants. Quatre naissent à Sécenans, François (sosa n°16) et Alphonse naissent à Dampierre (Jura).
Cyprien sait signer.




En 1873, sa fille, Eugénie Hortense se marie à Lyon, il habite Gueugnon.
Claude Françoise meurt en 1876. Après un séjour à Sécenans en 1891. De retour à Gueugnon, Cyprien meurt le 25 novembre 1893 à l’âge de 77 ans.