mardi 7 juin 2016

F comme Fournier

Aujourd'hui, j'évoque la vie d'un de mes ancêtres qui a vécu le plus longtemps. Il a aussi pour autre caractéristique d'avoir un nom de famille très répandu dans la partie est de l'Allier, région où il a vécu toute sa vie.

Jean FOURNIER est né le mercredi 31 octobre 1792 à Liernolles dans le département de l'Allier.
Il est le fils de Joseph FOURNIER, et de Marie CHALUMEAU.
De son enfance, j'ignore tout.

Lors de son mariage avec Catherine Maurice (1796-1880), le 5 février 1815, Jean a déjà perdu sa mère. Le mariage a lieu à Sorbier, toujours dans le département de l'Allier, à quelques kilomètres de Liernolles.
J'ai trouvé quatre enfants. Le premier enfant trouvé, Pierre, est né le 15 novembre 1818. Le 23 mars 1820 naît un second fils Louis, puis le 11 février 1823, naît une fille, Jeanne.
Jean et Catherine ont vécu ensemble 65 ans. C'est je pense exceptionnel pour l'époque. Catherine, son épouse meurt le 4 janvier 1880. Elle avait 83 ans. Jean, lui reste veuf 5 ans et meurt le 17 janvier 1885. Il avait 92 ans, un âge plus qu'honorable pour l'époque.